Une étude montre que le bicarbonate de sodium Bicar®Z ajouté à la ration de vaches hautement productrices contribue à augmenter la production de lait sans acidification du rumen.

L’étude est menée dans trois exploitations laitières belges où la productivité est élevée. Elle met en évidence une augmentation de 2,4 kg à plus de 4 kg de lait par vache et par jour.
Essai sur le terrain en Belgique : +4 kg de lait par jour

Les résultats d’un essai conduit à la Landwirtschaftskammer Schleswig-Holstein montrent que les vaches qui reçoivent un complément d’aliment concentré en association avec le bicarbonate de sodium Bicar®Z produisent plus de lait sans conséquences négatives pour le rumen.
Essai en Allemagne : apport plus sûr d’une dose supérieure d’aliment concentré

Un essai mené en Italie dans une exploitation laitière hautement productive montre que Bicar®Z permet d’améliorer la production de lait (1,8 kg) ainsi que le produit net (0,28 € par vache et par jour).
Essai en Italie : 0,28 € net de plus par vache et par jour

Essai sur le terrain en Belgique : +4 kg de lait par jour

Une étude réalisée en 2015 dans trois exploitations laitières belges où la productivité est élevée montre que le bicarbonate de sodium Bicar®Z permet d’augmenter de manière considérable la production de lait. L’effet obtenu varie de 2,4 à plus de 4 kilos par vache et par jour.

L’étude est réalisée par Charlotte Van Vooren, étudiante en baccalauréat en agro-biotechnologie à la haute école Odisee, comme mémoire de fin d’études. Dans le cadre de cette étude, les éleveurs donnent aux animaux 250 grammes de bicarbonate de sodium Bicar®Z par vache et par jour, pendant trois mois.


La dose de bicarbonate de sodium donnée aux animaux a donc été augmentée dans les trois exploitations. Avant cet essai, un des éleveurs ne donnait pas du tout de bicarbonate de sodium aux animaux. Les deux autres éleveurs incorporaient, respectivement, 100 grammes et 120 grammes à la ration.

Pendant l’essai, la production de lait a été enregistrée et comparée avec la production observée antérieurement. Les chiffres montrent que la production a augmenté dans toutes les exploitations. Converti en VS (vache Standard), cet effet correspond à une augmentation de 1,8 kilo, 2,56 kilos et 4,0 kilos de lait par vache et par jour. La plus grande augmentation de la production a été enregistrée dans l’exploitation qui ne donnait pas de bicarbonate de sodium aux animaux avant l’essai, tandis que la plus faible a été observée dans l’exploitation qui en distribuait auparavant 120 grammes.

Essai en Allemagne : apport plus sûr d’une dose supérieure d’aliment concentré

Un essai allemand a montré que l’ajout de bicarbonate de sodium à une ration contenant un complément d’aliment concentré permet d’éviter le risque d’acidification du rumen. Pour ce faire, la part d’aliment concentré contenu dans la ration d’un groupe d’animaux a été augmentée et 200 à 300 grammes de Bicar®Z ont été ajoutés par jour.


La production de lait a alors augmenté, à savoir en moyenne 1,7 kg de plus par vache et par jour. En outre, il a été constaté moins de problèmes de sabot et un meilleur été de santé général. La différence de production était la plus marquée lorsque la dose était élevée (300 grammes de Bicar®Z par animal et par jour).

(étude sous la direction du Dr Katrin Mahlkow-Nerge, Landwirtschaftskammer Schleswig-Holstein.)

Essai en Italie : 0,28 € net de plus par vache et par jour

Dans une exploitation laitière italienne hautement productive, un groupe témoin de 65 vaches a reçu une ration de base contenant 150 grammes de Bicar®Z par animal et par jour. Un groupe essai de 84 vaches a reçu une dose supérieure (300 grammes de Bicar®Z par animal et par jour ou 400 grammes durant les mois d’été). Le groupe essai a produit davantage de lait : en moyenne 1,8 kg par vache, correspondant à un produit net supplémentaire de 0,28 euro par animal et par jour. Après l’essai, l’exploitation a décidé de continuer d’administrer 350 grammes de Bicar®Z par animal et par jour.

(étude sous la direction de Francesco Masoero, Instituto di Scienze degli Alimenti e della Nutrizione.)

250 g/vache/jour