Le bureau d’études néerlandais « Geelen Consultancy » a effectué une étude de marché auprès de producteurs laitiers aux Pays-Bas et en Allemagne. Il a été demandé à plus de 1000 éleveurs ce qu’ils pensaient de l’acidification du rumen et comment ils la géraient.

Les producteurs laitiers considèrent le stress thermique, en plus de la qualité du silo, comme la principale cause de l’acidification du rumen.
Pour limiter les effets du stress thermique, les producteurs laitiers prennent principalement les mesures suivantes :

– Mettre à disposition des vaches suffisamment d’eau fraîche,
– Disposer de fourrage appétissant avec suffisamment de structure,
– Ajouter un tampon de qualité à la ration de fourrage,
– Favoriser une aération suffisante,
– Faire paître la nuit plutôt que la journée.

Vous trouverez sur ce site internet de plus amples informations concernant le stress thermique et son action potentielle sur l’acidification du rumen.

250 g/vache/jour