Qu’est-ce que l’acidification du rumen?

L’acidification du rumen, ou acidose ruminale, est une perturbation de l’équilibre du rumen de la vache. Le rumen abrite des micro-organismes actifs (flore ruminale) qui favorisent la digestion des aliments riches en fibres et leur transformation en nutriments tels que des acides aminés et des protéines. Pour que la production de lait soit performante, il est donc important de veiller à la bonne santé du rumen. L’acidification du rumen est une menace permanente, en particulier pour les vaches à fort potentiel laitier.

Le rumen abrite des micro-organismes actifs (flore ruminale) qui favorisent la digestion des aliments riches en fibres et leur transformation en nutriments tels que des acides aminés et des protéines. Pour que la production de lait soit performante, il est donc important de veiller à la bonne santé du rumen.

Un tampon naturel crée un équilibre entre production et assimilation des acides gras volatils au niveau du rumen

Dans un rumen sain, il existe un équilibre. Le processus de digestion est responsable de la production d’acides gras volatils au niveau du rumen. Absorbés dans le sang après passage de la paroi du rumen, ils représentent une source d’énergie importante pour la vache. Toutefois, un excédent d’acides gras dans le rumen provoque une acidification de celui-ci extrêmement nocive pour la flore ruminale. Cet effet est compensé par la salive de la vache qui contient naturellement du bicarbonate, lequel agit comme un tampon.

La perturbation de l’équilibre entre production et assimilation des acides gras volatils au niveau du rumen est à l’origine de l’acidification du rumen

L’acidification du rumen apparaît lorsque l’équilibre entre la production et l’assimilation des acides gras est perturbé. Ainsi, l’acidification du rumen guette toujours. En effet, toutes modifications de la ration entraînent des risques potentiels pouvant perturber l’équilibre du rumen. Des mesures alimentaires appropriées permettent de prévenir l’acidification du rumen.

Les symptômes de l’acidification du rumen

L’acidification du rumen se présente le plus souvent sous une forme infra-clinique ou subaiguë. Dans la littérature scientifique on parle aussi de SARA (pour forme d’acidification Sub Acute Ruminal Acidosis). L’acidification du rumen se manifeste par une combinaison de symptômes non spécifiques tels qu’une diminution de l’activité, une perte d’appétit ou un pelage terne. En outre, les symptômes suivants sont observés:

  • Baisse de l’activité du rumen;
  • Rumination réduite;
  • Modification de la position au repos : les animaux couchés posent leur tête sur leur flanc;
  • Consommation réduite et irrégulière de fourrage. En cas d’acidification aiguë du rumen, l’animal cesse complètement de se nourrir;
  • L’animal bave de manière excessive pendant la rumination et régurgite (souvent visible à l’endroit où il est couché).
250 g/vache/jour