Les périodes de fortes chaleurs augmentent le risque d’acidification du rumen. Cela a plusieurs raisons. Une grande quantité de chaleur se dégage lors de la digestion des aliments (fourrage). Pour éviter la surchauffe pendant les périodes de fortes chaleurs, l’animal réduit sa consommation de fourrage. La consommation d’aliments concentrés reste souvent à niveau (si l’aliment est distribué séparément).

Si l’animal rumine moins, il y a moins de bicarbonate

Pensverzuring voorkomenUne consommation réduite de fourrage et une respiration ou un halètement accéléré diminuent l’activité de rumination. En outre, le halètement entraîne des émissions de CO2 plus importantes, ce qui signifie que le corps a besoin de plus de bicarbonate pour maintenir son pH interne à niveau. Il y a donc moins de bicarbonate pour le rumen. 250 g de bicarbonate de sodium Bicar®Z constitue une mesure efficace pour aider les animaux pendant la période de stress thermique.

Du bicarbonate de sodium même après une période de fortes chaleurs

De nombreux problèmes ne surviennent qu’après une période de stress thermique.Après une période de fortes chaleurs, la consommation alimentaire revient à son niveau précédent. Cependant, l’effet tampon dans le rumen n’est pas encore optimal. Il est donc conseillé de continuer à fournir du bicarbonate de sodium, même après les périodes de fortes chaleurs.

250 g/vache/jour